Danièle Sallenave - Sibir

Écrit par livres-et-lectures.com
Création : 2019-07-24 14:02:05
Publication : 2019-07-24 14:02:05

 
sallenave sibir
Lisez ce récit de voyage en Sibérie fait en 2010, qui parle avec intelligence à notre curiosité. Nous connaissons mal la Russie et encore moins son immense percée sibérienne vers l'Asie. Et pourtant, comme le dit l'auteur, c'est encore l'Europe, jusqu'au Japon et jusqu'à la Chine. Prenant appui sur les événements du périple, DS nous raconte aussi l'Histoire de la Sibérie, mais surtout celle, combien mouvementée, de la Russie. Et elle le fait dans un style agréable, accessible et simple qui fait de ce récit un moment privilégié de voyage intelligent dans un fauteuil.
 
Le parcours suivi en près de trois semaines est celui du transsibérien, de Moscou à Vladivostok. Les voyageurs forment un groupe composé essentiellement d'écrivains et de journalistes, bénéficiant d'un accueil et de conditions favorables. Il se déroule au printemps et la Sibérie revêt alors une parure plus chaleureuse que celle qu'évoque son simple nom. DS nous fait prendre part à sa découverte de ces paysages et de ces villes et de leurs monuments avec bonheur. Un bon guide de voyage, en somme.
 
Mais ce qui fait l'originalité du livre est le partage auquel nous invite DS, étape après étape, de l'information historique qu'elle accumule. Nous apprenons au fil des haltes des faits historiques anciens (Sibir était le nom du petit royaume mongol conquis au 16e siècle par Ivan le Terrible, par exemple), mais aussi plus contemporains comme l'aventure de ces créations de villes utopiques par l'URSS, les relations avec les Tatares musulmans, ou les lieux d'exil de personnalités célèbres sans oublier de mentionner les camps effroyables, mieux connus.
 
Et surtout, DS nous fait partager sa réflexion, ses questions, sur ce qu'elle voit et qu'elle analyse armée de ce bagage historique. Elle est en particulier impressionnée par le fait que ce qui a poussé l'avancée russe en Sibérie, y compris pendant l'URSS, n'est autre que l'ensemble des valeurs européennes. Elle y revient souvent dans sa description des villes ou des mœurs sociales et elle s'interroge sur la pérennité de cet esprit de conquête, de progrès par le savoir et de domination de la nature, qui est le ciment de l'Europe. Et on ressent même parfois la crainte, face à d'autres ambitions, que la riche Sibérie européenne puisse un jour être en danger, voire prenne le large.
 
Voici en somme un livre d'une grande actualité, quand l'inféodation à une Amérique déboussolée commence à poser quelques problèmes à une Europe faible et en perte de vitesse. La politique internationale n'a-t-elle pas toujours été l'identification de ses ennemis, même s'ils ont été un jour amis ? Ce livre contribue à prendre une meilleure mesure de notre voisin russe et à le regarder autrement qu'à travers le regard d'une Amérique dont les intérêts ne sont plus les nôtres.
 
Folio 5947 - 370 pages