Annie et Maurice Sartre, Palmyre

Écrit par livres-et-lectures.com
Création : 2021-01-02 14:12:20
Publication : 2021-01-02 14:12:20

palmyre sartre
Vérités et légendes
 
Encore une fiche sur Palmyre ! Oui, correctrice, pourrait-on dire, de la précédente. Ce livre original est la réfutation d'un florilège d'erreurs énoncées publiquement dans des livres, des manuels scolaires, la presse, ou dans des déclarations. Passionnant pour ceux qui connaissent un peu Palmyre et son histoire et surtout pour ceux qui ont lu et cru des livres traitant de l'histoire de cette cité, conquise par Rome et qui a été un lieu de commerce florissant où se sont mêlées des influences de civilisations multiples. De cette complexité historique sont nées bien des erreurs de bonne foi et d'autres, qui ont mis l'histoire au service de la politique.
 
Tout le monde connaît les destructions absurdes des fanatiques islamiques. On connaît moins par contre celles commises par le régime syrien actuel que ce livre a le grand mérite de rappeler. Pour avoir visité en 2010, par exemple, le musée des mosaïques de Ma'aret en-Norman, je vois la gravité de ce qui a été fait quand, assez gratuitement, ce régime l'a écrasé sous ses bombes. Le village qui l'abritait ne pensait pas bien. Quelques souvenirs sont accessibles ici. Et ce n'est pas la seule destruction qu'il aura commise. On peut penser à Alep. Merci à ce livre d'avoir mis les points sur les i.
 
Le livre a fait le choix de 29 erreurs, qu'il corrige en autant de chapitres. Précisons que les auteurs sont des professionnels compétents et que leurs assertions sont étayées sur des documents. Il ne s'agit pas de points de vue ni d'hypothèses, mais de faits résultant du travail d'archéologues et d'historiens. Un exemple ? La célèbre "reine Zénobie" était épouse d'un homme qui avait un titre honorifique de roi, mais n'avait aucune fonction régnante. Il était militaire pour le compte de Rome. À sa mort cette femme a rêvé et a tenté de devenir impératrice, non de l'inexistant royaume de Palmyre, mais de l'Empire romain ! Quant à la présenter comme une anticolonialiste voulant libérer son royaume, c'est proprement grotesque. Le royaume n'existait pas et elle voulait au contraire devenir la grande colonisatrice ! De plus, le concept de colonie, qui était un avantage recherché à l'époque romaine par les peuples soumis, n'a rien à voir avec celui du 19e siècle, objet actuel de beaucoup de fantasmes. Qu'il est difficile d'obtenir le silence de ceux qui ne savent pas, mais disposent de Facebook ou d'une presse qui ne fait pas son travail !
 
Ceux que ce sujet intéresse ou concerne trouveront donc une matière à s'enrichir importante en lisant ce livre. Ce n'est pas, pour autant, un livre doctoral. Il se lit facilement, est empli d'anecdotes ou d'incidentes passionnantes et n'empêche pas un curieux, ignorant de Palmyre, de découvrir beaucoup de choses sur elle en lisant la réfutation des erreurs courantes des récits de son histoire. À quand le grand bêtisier sur l'histoire de France ?
 
Perrin (2016), 261 pages