martin chauffier roman constantinople

 

L'histoire de Byzance (puis Constantinople, puis Istanbul) est peu (ou mal ?) enseignée. Ce "roman" tente de présenter d'une façon vivante les péripéties de cette histoire, si profondément liée à celle de l'Europe... jusqu'à en conclure, aux yeux de l'auteur, que la Turquie fait partie de l'Europe. Ce texte aide aussi à rendre à l'empire byzantin son apport considérable, scientifique, philosophique, artistique et littéraire, apport bien souvent attribué aux Turcs Seldjoukides.