klaus peril vert

 

Commencons par une charmante histoire : un peu de sérieux, voyons !

ventiloVous savez que l'on veut promouvoir les énergies "durables" ? Alors, on truque les prix et l'Etat (vous et moi) paye par exemple l'énergie des éoliennes 3 fois plus cher que l'énergie classique. Cette absurdité a conduit le ministre de l'Industrie et du Commerce de la République Tchèque (Martin Riman) à l'idée suivante :
Construisez deux grands mats de 60 m de haut. Sur l'un, placez un ventilateur puissant, alimenté par l'électricité classique, achetée au prix de 1. Sur l'autre, bien en face, placez une éolienne et revendez à EDF l'électricité produite au prix de 3. Ce génial projet est économiquement justifié en dépit de la perte inévitable d'énergie et vous amortirez assez rapidement votre investissement.
Voilà le type de stupidité à quoi conduit le dirigisme des prix, le refus des marchés et, au fond, le rêve totalitaire de nos ennemis environnementalistes.

Ce livre est celui d'un économiste, convaincu que la liberté est une denrée précieuse, et qui réagit vivement devant les fautes et le gaspillage insensé que la dévotion aux dogmes écoidéologiques fait commettre.