churchill1
 
Voici une magnifique synthèse de l’œuvre écrite de Churchill, qui était autant écrivain que chef d’État. Ce livre de poche en deux tomes est à la fois une biographie partielle, une histoire de la seconde guerre mondiale et avant tout pour moi, une occasion exceptionnelle de partager les affres de la décision stratégique dans des circonstances où la survie non seulement de la nation britannique, mais aussi de la culture occidentale était en cause, face à la puissance bien armée de la dictature nazie. Et, pour confirmer que les leçons de l'histoire sont difficiles à mémoriser, la victoire sur les nazis fut le moyen pour une autre dictature de s'imposer, pire que la précédente, car elle ne semblait pas incarner le mal, le totalitarisme communiste. Churchill l'avait clairement pressenti.

celine1
 
 
Une relecture du "Voyage au bout de la nuit" a été pour moi une presque totale découverte. Un livre n'est pas que le produit d'un écrivain ; c'est aussi celui d'un lecteur qui à son rythme, évolue. Ce qui me séduit ou me déconcerte aujourd'hui n'est plus ce qui l'avait fait alors. Qui pourrait donc parler d'objectivité ? Tentons donc simplement de mettre au clair quelques aspects de ce qui m'interroge ou me touche en bien ou en mal dans la relecture de ce livre controversé, mais dont la force est indiscutable.

reval religion
 
 
Le titre du livre peut être trompeur et faire craindre un propos ésotérique. Il n'en est rien. Son objet essentiel est de débattre la question   "Qu'est-ce qui  donne du sens à notre vie ?" et d'y apporter des propositions d'approche dépassionnées. Et de montrer que le comment a sans doute plus d'importance que la question sans réponse : "Quel est le sens de notre vie ?" Il mettra aussi en évidence la stérilité des prétentions à l'absolutisme qu'ont certaines religions dans ce débat et l'inutilité des conflits entre elles et avec l'athéisme. Cet essai est un excellent moment de réflexion accessible et intelligent sur des questions inhérentes à notre espèce et dont l'approche proposée ici, aidée de la raison et de l'expérience, ouvre sans doute de plus grands espaces que les réponses dogmatiques fournies ici et là par ceux qui croient détenir des vérités.