vann sukkwan

 

Il y a des escaliers dont on rate une marche. Il y en a moins dont on les rate toutes. C'est pourtant à cet escalier là que ressemble le destin de nos "Robinsons", destin que par leurs illusions et leurs décisions folles ils ont allègrement construit.