alexandre jouissez
 
L'auteur délivre ici un message d'optimisme et d'espoir, face à l'inquiétude entretenue par la frange quasi religieuse d'un écologisme idéologique dévoyé, bruyant et activiste. Il montre bien ce qui justifie sa position et indique les voies qui lui semblent susceptibles de faire face aux problèmes de l'époque. La conclusion du livre "Lettre aux jeunes" résume les grandes lignes de cet espoir. Je suggère au lecteur intéressé de commencer par ce chapitre. Le corps de l'essai justifiera alors les fondements des positions et des propositions du dernier chapitre. 
Voici un livre utile face à cette tentative musclée de conversion à la nouvelle religion verte autant qu'à ses mensonges et ses dépenses folles induites, qui saisissent les hommes et leurs gouvernants, souffrant sans doute du vide spirituel de notre temps.