khodassevitch
 
L'auteur, écrivain russe et compagnon de Nina Berberova a vécu de 1886 à 1939. Il a donc connu la fin de l'empire et les débuts du soviétisme qu'il nous décrit ici avec humour. Il sera cependant contraint de s'exiler en 1922 et arrivera en France avec sa compagne. On goûtera les récits du jeune homme qui verra mûrir sa vocation littéraire dans un monde russe qui n'anticipait pas sa fin, ce qu'il décrit avec légèreté et précision. Quant au soviétisme, improvisé, prétentieux et se payant de mots et de quelques cadavres, il est consternant. Là aussi, la légèreté de la plume, pourtant précise, de l'auteur fait merveille. Un très beau livre.