selek armeniens

 

Ce livre sensible, qui parle beaucoup à la première personne, relate les émotions, souvent fortes, d'une jeune femme turque moderne qui cumule bien des raisons de se sentir mal dans ce pays autoritaire. A l'évidence, l'Islam ne lui parle guère, ses opinions de gauche gênent, son intérêt pour l'Arménie ou pour les Kurdes heurte le politiquement correct local, son féminisme déplaît et son activisme militant lui a couté cher dans cet Etat à la tendresse refoulée et l'a conduite à l'exil. Elle nous fait partager ici son cheminement cahotique et violent de contestataire dans ce pays non démocratique et où la liberté individuelle est au dernier balcon du theâtre public. La question arménienne sert de fil conducteur.