peter contenir climatique

 

L'auteur écrit ici un livre bref et simple, mais dense, sur un sujet difficile et objet de controverses, que le récent rapport du GIEC de septembre 2013 vient encore de réactiver.

Rappelons d'abord quatre points au cœur du débat :

Le réchauffement du climat est avéré.

Toutes les conclusions du GIEC pour en comprendre le mécanisme reposent sur des modèles informatiques. Or, leurs prédictions ne s'écartent-elles pas de l'observation sur les 15 dernières années ?

On ne conteste plus aujourd'hui que l'homme par son activité (essentiellement le CO² produit), augmente la quantité d'énergie solaire retenue par la terre. Mais la conséquence climatique réelle est incertaine. La climatologie est une science en évolution.

Les responsables politiques et économiques, au nom, justement, de cette responsabilité, se refusent jusqu'ici à lancer des programmes considérables extrêmement coûteux souhaités par certains.