edde kamal jann

 

Un roman dur, excessif, qui se repaît de la schizophrénie des hommes et de leurs sociétés, ici dans le monde arabe, pour les dénoncer. Mais au nom de quoi et de quelle idéologie ? On peut tout craindre, car l'indignation n'est qu'une attente, facile à partager, mais que le pire peut remplir si intelligence, expérience et caractère ne prennent pas le pouvoir.