serres temps crises

 

Nous ne traversons pas une simple crise financière, nous dit MS, nous sommes au temps des crises et notre rapport dual au monde (sujet-objet) est devenu une impasse. Le monde doit devenir un acteur, avec ses représentants, ses règles, ses codes et son pouvoir.

MS part de deux constats. Débord il identifie six changements majeurs des 100 dernières années, tous dus à notre savoir scientifique. Mais il en identifie un autre, note de boucle infernale : l'homme sujet, fidèle à Descartes, a tellement agi sur le monde objet que celui-ci se rebelle aujourd'hui. Et d'un objet (d'étude, de richesse, et.), le monde et en particulier la terre, devient un sujet qui rappelle ses droits et ses désirs et commence à manifester son impatience.(pollution intolérable, disparition d'espèces, manque d'eau, catastrophes, etc.)