tubeuf_orient
 
 
Voici un livre touchant à bien des égards. D'abord, existe chez l'auteur, une volonté farouche de ne pas perdre la dernière résonance, aussi évanescente soit-elle, d'une enfance heureuse. Et se manifeste chez lui une volonté presque viscérale de bien-être, là où mille circonstances auraient au moins pu susciter l'inquiétude dans cet "Orient", comme il l'appelle, secoué par la dernière guerre mondiale et les conflits locaux. De la nostalgie ? Non, une délectation affirmée du bonheur passé, sans regret. On n'est pas heureux par hasard...