defourneaux force

 

Ce livre, sensiblement iconoclaste et plein d'humour pose une question désagréable et difficile : qu'est-ce qui constitue la force (et donc la faiblesse) des hommes dans leurs conflits ?

Désagréable, elle l'est par tout ce que nous savons sans vouloir nous l'avouer : notre richesse, notre confort nous permet de rêver d'un monde où, à l'usage de la force brute, viendraient se substituer d'autres moyens pacifiques de règlement des conflits et de l'affirmer comme une vérité universelle. Mais nous savons, tout en voulant l'oublier, que la religion, la morale laïque, la justice ne s'imposent qu'à ceux qui se les imposent à eux-mêmes.