boncenne revel

 

Cette biographie de Jean-François Revel (1924-2006) montre combien il lui fut difficile de garder une pensée libre, attachée aux faits plus qu'à leur interprétation. Elle montre aussi combien violent peut être le rejet de cette pensée libre par ceux qui ont choisi d'assujettir la leur à une foi (marxisme, nazisme, psychanalyse, entre autres, au temps de JFR) même s'ils savent, sans vouloir l'admettre, qu'elle a la fragilité des constructions intellectuelles et qu'elle est souvent fondée sur des espoirs irrationnels et l'illusion de notre toute-puissance. Beaucoup de ces idéologies finissent d'ailleurs dans les égouts de l'histoire, encombrées de leurs méfaits.