brunel chat zen
 
 
Ce petit livre n'est pas vraiment un conte (on sait bien que tous les chats sont Zen ...), mais plutôt un manuel, simple et plein d'humour, de découverte des grands principes de bouddhisme, Zen ou autre.

L'auteur nous rappelle souvent au passage les analogies entre cette religion et le christianisme qui, soit rappelé au passage, est d'origine aussi exotique, moyen orientale dans notre cas. Ceci laisse-t-il quelque espoir que le bouddhisme puisse trouver son chemin jusqu'à nous ? J'en doute. Ce n'est pas assez violent pour les vieux monothéistes prosélytes que nous sommes !

Il est bien évident que la sagesse bouddhique a beaucoup à nous apprendre, en particulier en matière d'introspection et de concentration de l'esprit. Ce livre le montre bien et sait ajouter tout le charme de la poésie japonaise (les haikus) aux sages préceptes bouddhiques.

Sa lecture est agréable et facile. Elle ouvre une fenêtre sur un monde que nous ne devrions pas ignorer.
 
Editions calmann-lévy (2004) - 140 pages
 

contes zenUn conte est un conte. Il y faut un peu de rêve, un peu de cruauté, beaucoup de morale, quelques beaux princes et d'accortes bergères qui se marient et ont beaucoup d'enfants.

Tout cela est présent ici et a, évidemment, un petit air de déjà lu... mais caresse toujours notre reste d'enfance dans le sens du poil.

Ce qui fait l'originalité de ce recueil est d'une part une pincée d'orient et d'autre part un filet de zen qui, comme chacun sait, est une voie supposée rapide vers l'illumination bouddhique. Le zen est d'origine chinoise mais est surtout pratiqué au Japon.

 illustration contes zenOrient, oui mais si proche de nous qu'il n'apparaît souvent que comme un vernis et en tous cas jamais comme un obstacle à la lecture. Pour reprendre une remarque déjà faite dans la fiche de "Botchan", cette lecture nous rappelle combien nos préoccupations, et ici nos rêves, sont communs à tous les hommes, que nous soyons des "petits blancs" chrétiens ou des asiatiques "jaunes" et zen. Ne nous laissons pas trop abuser par ceux qui prétendent le contraire.

Et zen, alors ? A part quelques contes délibérément dépourvus de conclusion logique (cela nous conduit à l'illumination, n'est ce pas ?) et donc franchement zen, la très grande majorité est bien classique, bien morale, bien proche de la convention de l'espèce, ce qui n'en diminue pas la saveur.

Saluons au passage la très belle facture de ce livre et ses superbes illustrations qui à elles seules nous dépaysent souvent plus que les textes.

Une très agréable et reposante lecture.

Editions calmann-lévy (2002)