vargas recluse
 
Ce livre est mon premier contact avec cet auteur. Je le quitte assez peu convaincu : long, trop long, beaucoup de psychologie qui me laisse de marbre, une histoire curieuse, mais cousue de gros fil.  Tout cela fait beaucoup. Mais lorsqu'on perçoit mal le parfum de la rose, c'est aussi, peut-être, parce qu'on a le nez bouché ?