musil homme
 
Ce livre est un monument, écrit entre 1920 et 1930, dont la lecture suppose le goût des idées, le calme et une certaine maturité pour assurer au lecteur des références personnelles, sans lesquelles il ne verra là que longues, très longues digressions intellectuelles. 835 pages doivent se mériter ; c'est, je pense, le cas.