damasio erreur descartes
 
Cet essai, au titre accrocheur, porte sur la mise en évidence par les biologistes spécialistes du système nerveux, de liens indissociables entre les émotions et la prise de décision, souvent appelée "raison" et donc entre le corps et l'esprit. Il est vrai que ce n'était pas la vision de Descartes, vision d'une dualité qui nous a profondément marqués et nous marque encore. Il s'efforce aussi de donner une image neurale, anatomique et fonctionnelle de ses conclusions expérimentales, travail difficile vu sa complexité, lorsqu'on réalise qu'existe dans notre corps plus de 10000 milliards de connexions synaptiques... Un livre néanmoins accessible avec un effort modeste et dont, pour ma part, j'ai beaucoup appris dont, en particulier, le fait que la privation accidentelle de la capacité à ressentir des émotions implique l'incapacité à décider justement.