fontane roche

 

Cette courte nouvelle, une des premières œuvres de Fontane écrite en 1881 alors qu'il a 62 ans, vient seulement de recevoir cette traduction française.

Ce drame, un peu appuyé, est inspiré d'un fait réel. Nous nous laissons inquiéter par le sort d'une jeune femme, Hilde, "née sous une mauvaise étoile" et qui verra lui échapper tout ce qui pourrait faire le bonheur d'une vie, jusqu'à la vie elle même. L'intrigue est romantique à souhait, mais est en tel décalage par rapport à notre univers actuel qu'il faut faire un certain effort de plongée dans l'histoire pour la suivre avec sympathie.

C'est bien justement là l'intérêt de cette nouvelle. Car ce monde, dominé par les hommes, si possibles guerriers et arrogants, où la religion, et non la foi, définissait le "socialement correct", et qui acceptait encore sans vague une structure sociale rigide, est ici magnifiquement décrit, comme le sont les paysages de cette région. Le style est léger, coulant, plein de charme et nous attire encore, même si le fond du récit parfois relève de la science-fiction à rebours.

 

Éditions Le serpent à plumes (2001)

 


 

fontane stechlinFontane écrit ce livre en 1898, l'année de sa mort. Il écrit là un grand roman qui nous étonne et nous charme encore.

Le style d'abord ; de longue conversations, parfois brillantes, parfois intimes nous prennent peu à peu au jeu des personnages. On les aime plus ou moins, on les comprend plus ou moins, mais on souhaite connaître leur destin. On a parfois un peu envie de leur répondre, de les interroger, de les contrer…

Le fond ensuite ; le livre est une longue méditation sur les rapports que les hommes établissent entre eux, tiraillés qu'ils sont entre leur savoir, leur nature et l'image qu'ils se font du monde et des devoirs qu'il y ont. Dialogue éternel que les morales "officielles", religieuses par exemple, ne guidaient déjà plus sans réserve à cette époque. Toujours très actuel, n'est-ce pas ?

Enfin ce livre est une merveilleuse leçon de tempérance, et de chaleur, qu'incarne remarquablement le héros, le "vieux" Stechlin.

Un roman très attachant, plus riche et plus profond qu'il ne semble au premier regard.

 

Editions Livre de poche - biblio