saint cricq clem
 
Ce beau portrait de Clemenceau âgé est aussi celui d'une femme qu'il a fascinée, frappée par le décès d'une fille de 17 ans et par un ménage en déshérence. Les faits sont réels, mais le journal de cette femme, Marguerite est imaginaire, Clemenceau ayant détruit son courrier à sa demande. En revanche, les lettres quotidiennes de Clemenceau à Marguerite sont publiées et donnent son poids de réalité à ce journal imaginaire qui se lit avec appétit.