barbery rose
 
Ce voyage au Japon m'a charmé. Sans doute ai-je bénéficié d'une connaissance (bien partielle) de ce pays, car la description de lieux visités autrefois créait en moi une résonnance heureuse. Sans pour autant aller au-delà de ce que les mots peuvent dire ou évoquer. Cela m'a d'ailleurs frappé de constater combien rien ne remplace l'immersion personnelle qui engage ce que je suis au moment où je me pose au cœur d'un lieu et où cette alchimie particulière d'un site et d'un moi produit son essence volatile. 
Quant à l'intrigue qui est à l'origine de ce voyage, elle se joue sur un clavier curieusement accordé qui combine des tonalités d'arrogance, de malheur, de chance, de fortune, de pouvoir et de désir, façonnant ainsi une symphonie un peu décousue, voire artificielle à la Charles Ives. Tout cela dans une très belle écriture qui fait de cette lecture un vrai plaisir.