dickers disparition mailer
 
 
Il est délicat de parler d'un livre à succès... Disons d'abord qu'on ne s'ennuie pas à sa lecture, portés par une intrigue à tiroirs, dont on peut penser parfois qu'on n'en verra jamais la fin. Mais si l'on est bon public, on se laisse porter dans ce labyrinthe aux multiples passages et autres chausse-trapes, ce qui constitue un jeu amusant. N'a-t-on pas besoin, parfois, de ce genre de passe-temps ?

 

dicker_affaire_quebert

 

Quel pavé ! Un polar qu'on lit cependant avec plaisir et facilité, même si tout y est excessif et compliqué, parfois gratuitement. Je suis un peu surpris par l'enthousiasme qu'il a suscité et les prix récoltés et j'ai préféré "Le Livre des Baltimore" publié en 2015.