harari homo deus
 
En recherchant une durée de vie infinie et le bonheur ici et maintenant, l'homme se donne, grâce à son savoir, des privilèges que seuls, autrefois, les dieux pouvaient conférer. Serai-t-il devenu dieu lui-même, moins la métaphysique, se demande l'auteur ? Le livre répond à sa façon à cette question et tente d'imaginer quelles conséquences pourraient résulter d'une réponse positive, que les percées techniques actuelles, comme l'intelligence artificielle, permettent d'envisager. Malgré tout l'intérêt que je trouve à cet essai souvent convaincant, j'éprouve cependant un malaise à sa lecture, malaise que je présenterai dans la suite de cette fiche.

 

harari_sapiens

 

Ce livre a 500 pages. L'histoire de l'humanité a 2,5 millions d'années. Même si certains détails manquent, on n'en voudra pas trop à YH. Et, outre quelques partis-pris et un peu de bavardage ici et là, ce livre est plein d'idées riches, de pistes à suivre et de synthèses utiles. Une réussite qui, évidemment, ne plaira pas à ceux qui croient détenir des "vérités" éternelles, car l'histoire de l'homme (l'espèce Homo) est avant tout une magnifique illustration de l'impermanence des choses.