perez reverte hommes de bien
 
La parution de l'Encyclopédie française à la fin du 18e siècle a créé une rupture que l'on a du mal à saisir, car elle mettait en cause les références culturelles qui justifiaient l'organisation de la société et en particulier Dieu et la royauté. Une nouvelle "Bible" venait de s'écrire. Le roman est l'aventure de deux académiciens espagnols, plutôt sensibles à l'esprit des "lumières", mandatés pour acquérir un exemplaire original de l'Encyclopédie. Le livre est interdit en France, mais surtout en Espagne, qui est encore sous le contrôle de l'inquisition à la fin du 18e siècle. L'aventure que vont vivre ces "deux hommes de bien" est pleine de rebondissements. Mais la valeur du roman tient aussi à  sa peinture de la vie en Espagne et en France en ce temps là, faite avec intelligence et érudition.