rufin caspienne
 
On ne s'ennuie pas un instant à la lecture de cette aventure d'un consul adjoint assez farfelu que les hasards (?) de la vie diplomatique ont mis en poste à Bakou, Azerbaïdjan, au bord de la mer Caspienne. Incontestablement notre consul a le goût et un certain talent pour les affaires qui ne sont pas de son ressort et, ce faisant, on devra constater qu'il exerce, pour le bien de tous, un sens solidement implanté de la justice. Cela au cœur d'une ambassade un peu isolée de la maison mère, circonstances que l'auteur connaît bien.

 

rufin_parfum_adam

 

Voici un excellent roman d'espionnage, situé dans certains milieux de l'écoterrorisme. On peut, en effet, vouloir assurer l'avenir de l'espèce humaine en la massacrant, semble-t-il. Alors, autant le savoir et aiguiser nos armes, qui relèvent essentiellement du renseignement et accompagner JCR dans une aventure imaginée, mais très réaliste.

rufin collier rouge

 

Un livre agréable, mais qui aurait avantageusement fait l'objet d'une nouvelle de 50 pages pour lui donner la densité qu'il n'a pas.

A la fin de la 1re guerre mondiale, un jeune héros, suite à des comportements délictueux, attend d'être jugé, seul, dans une prison militaire quasi déserte. Un juge militaire, désabusé, l'interroge. Il devient son psychanalyste et va l'aider à reprendre main sur sa vie. Peut-on y croire ?

Autre personnage clé, le chien qui a accompagné pendant la guerre le jeune héros en souffrance et, comme un contrepoint, accompagne sa vie. Quitte à la lui compliquer, parfois. Il est là, devant la prison et attend. Il a un collier rouge...

Et puis, au fond, au loin, la femme, la mère, origine du trouble psychanalytique de notre héros. Ah, les femmes...

Le style de JCR est très beau, facile, coulant. Mais il est ici, à mes yeux, au service d'une intrigue très linéaire, rebondissant aussi mal qu'une bille de plomb. En faire un roman aurait sans doute nécessité beaucoup plus de travail sur les lieux, les personnages, le passage du temps. Dommage...

Gallimard (2014) - 155 pages