ruffin sanglots
 
Ce roman historique veut rappeler, dans un mode léger, sans apitoiement, le prix qu'ont payé les habitants de la Normandie non seulement lors de l'occupation allemande de la dernière guerre, mais aussi lors de la libération par les alliés. Cette dernière a rayé de nombreux villages et villes (Caen dans le roman) de la carte et a apporté chez les civils terreur et dévastation. L'intrigue est celle du destin d'un enfant, Lucien dit Lulu, qui après avoir perdu sa famille et ses amis va, seul, tenter de survivre au milieu de cet effondrement. C'est là que se révèle l'amour de la vie de l'écrivain qui joue, jusqu'à la paillardise, avec les événements qui se succèdent au cours de cette quête de ce qui reste de bonheur à cueillir au cœur du désastre. Non sans égratigner au passage quelques statues !

ruffin celine
 
Une affaire ! Qu'on se le dise : en achetant ce roman, vous en achetez deux. D'une part un très bon roman, sombre sous un équipage coloré et, d'autre part, une réflexion passionnante sur Céline. En bonus, des remarques et des questions sur la vie, comme la liberté et son usage, entre autres. Sans négliger le style enjoué, voire gouailleur de l'auteur qui rend la lecture de tout cela facile et plaisante. Mais le véritable enjeu de l'exercice est de faire partager l'apport de Céline au roman français, en dépit d'un personnage au parfum qu'on ne supporte plus et qui occulte exagérément son talent. Et ça marche !

 

ruffin passagere mendoza

 

Ce visage flou de la couverture, c'est celui de la nostalgie, fil conducteur de sept de ces neuf nouvelles. Un chagrin doux, un noeud qui ne se noue pas, un mot qui n'a pas été prononcé, un théâtre qui aurait pu être la vraie vie, un espoir d'accomplissement sans suite... Un moment de grâce réussi.