hwang sok yong monsieur han
 
Ce livre coréen, paru en 1970, est un classique de la littérature de ce pays. Mais son intrigue est universelle, celle d'un candide cabossé, compressé jusqu'à la lie par une histoire cruelle, injuste et inhumaine. Ici, il s'agit de la déchirure de la Corée par la guerre qui l'a divisée et la divise encore. Nous pourrions, sans difficulté trouver sur notre terre européenne d'autres "Monsieur Han" dont le sort fut aussi terrible. Il est bien notre frère, même s'il vit loin de nous et de nos moeurs.

sinoue averroes
 
Passionnante biographie d'un homme qui, au coeur du monde médiéval musulman d'Andalousie, s'est posé, entre autres, la question du rôle de la raison humaine face à la révélation divine et à ses "vérités". Averroès était docteur de la loi, croyant, médecin et philosophe. Son oeuvre majeure est probablement "Le discours décisif", tentative de réconciliation des dogmes de la foi et de l'expérience humaine. Une "Lumière" que les apparatchiks religieux, chrétiens autant que musulmans ont toujours tenté d'éteindre, siècle après siècle, comme le montre bien ce livre.

schwarz amnesiques
 
On ferme ce livre profondément touché par la qualité et la pertinence de la réflexion qu'il propose sur les mécanismes humains qui ont conduit et qui conduisent encore au mal. A travers son expérience propre au sujet de la guerre de 1940, l'auteur franco-allemande nous fait partager la question qui l'obsède : quelle part de responsabilité ont ceux qui, face à des faits indiscutables, ne disent pas "Non !" mais se glissent dans le refuge du conformisme ou de l'indifférence, prenant souvent le masque de la tolérance et renoncent ainsi à influer sur le cours de l'histoire. GS les nomme les "Mitläufer", les compagnons de route. Il ne faut pas croire, dit-on, que les peuples sont toujours de simples victimes de leurs dictatures ; qu'ont-ils fait pour l'éviter ?