Fiches de lectures, critiques de livres, personnelles et subjectives !

thiel zero
 
"Comment construire le futur"
 
Ce livre est extraordinaire parce que son sujet l'est autant que son auteur. PT est le fondateur de PayPal, société dont on connaît le succès, qui ne se dément pas. Le sujet du livre est justement pourquoi et comment naissent des PayPal, Google, Microsoft, Amazon et autres, industries sans lesquelles les USA auraient le même déclin que l'Europe aujourd'hui. Il est clair, lorsqu'on a fini de lire le livre, que ces naissances ne relèvent pas des lois du management "concurrentiel" classique, mais d'autres lois. Passionnant !

schneck nuits
 
Ce roman pourrait plaire ou déplaire ! Un amour improbable et bousculé, un étalage de violence, des oppositions "raciales", sont quelques ingrédients de notre mal-vivre collectif, que ce livre exploite. Qu'apporte-t-il en grattant ainsi nos démangeaisons ? Un prix des lecteurs 2021 dit l'autocollant de couverture. Son style reste pourtant expéditif, plutôt oral qu'écrit, un peu relâché. L'intrigue se laisse lire, malgré le saucissonnage agité dont se rend coupable l'auteur, mélangeant à loisir des tranches de son roman en piétinant la chronologie. Pourquoi pas, même si le génie de ce mixage m'échappe. Tout cela me semble fort superficiel, même si on le lit sans ennui.

kissinger monde
 
Cet essai, écrit en 2014 par un diplomate américain éminent, est un chef-d'œuvre de lucidité sur nos capacités à bâtir un "ordre du monde". Tout, dans la modernité que nous nous sommes créée appelle pourtant des choix planétaires : santé, interdépendance des ressources, évolution climatique, finance, menaces nucléaires, etc. Or, l'ordre actuel, international et fondé sur l'équilibre de nations indépendantes, n'est pas mondial, en ce sens qu'il favorise les choix nationaux des plus forts et non l'intérêt général du monde. L'auteur nous offre ici à la fois un historique remarquable de ce qu'ont été dans le monde les ordres jugés légitimes des régions et les pouvoirs qu'elles se sont donnés pour les maintenir. Il constate aussi que l'ordre international actuel perd sa légitimité en même temps que l'Occident perd sa puissance relative. Un ordre mondial (et pas seulement international) est-il possible ? Quelles en seraient les conditions ? C'est l'objet de ce remarquable travail.