Fiches de lectures, critiques de livres, personnelles et subjectives !

jean machine
 
Voyage d'une scientifique au pays des algorithmes
 
Les algorithmes alimentent bien des conversations. Souvent à tort et à travers, car ceux qui en parlent ne savent que rarement ce que ce mot signifie et à plus forte raison ce que l'on peut en faire. C'est à nous instruire (modestement, rassurez-vous !) et à nous délivrer des fantasmes largement proférés sur le net et dans la presse, quand ce n'est pas dans la parole de nos dirigeants, que s'attache ce remarquable petit livre. Il est bref, simple et accessible, plein d'humour et on y fait de bien heureuses découvertes. A lire d'urgence pour ne pas mourir idiot.

mizubayashi langue
 
La très rare histoire autobiographique que ce livre nous raconte est celle d'un jeune Japonais tombé amoureux de la langue française et décidé à y consacrer sa vie. Le succès sera au bout du chemin, puisqu'il fait de cette langue qui n'est pas la sienne un vecteur privilégié de sa découverte du monde et, à dire vrai, de la découverte d'une part de lui-même. Il est aussi devenu professeur d'université au Japon et écrit dans notre langue. Le livre est son carnet de voyage en "étrangéité", rude épreuve de vocabulaire, de grammaire, de prononciation, mais aussi et peut-être surtout de sens, tant les mots, porteurs de concepts propres à chaque civilisation, sont ravis de vous trahir quand on ose les traduire. Une belle découverte.

lemaitre peines
 
L'auteur a écrit là un roman vif et optimiste pour nous parler du malheur sous tous ses avatars. Son texte est, comme d'habitude, un régal de verve, d'humour et d'humanité. Incontestablement, les époques de guerre, ici 1940, sont un terreau où les personnages affranchis des usages par les circonstances, se révèlent pour ce qu'ils sont. Et cette révélation est toujours celle d'un mélange indissociable de bien et de mal propre à notre espèce, dont la prise en compte donne au roman un réalisme que n'ont jamais les héros ou les monstres littéraires. Encore une réussite, même si un peu d’élagage ne nuirait pas...