shenfu 6recits
 
 Shen Fu est un lettré chinois de la fin du XVIIIe siècle qui, chose rare à son époque, donne un récit de sa vie privée, simple et sans emphase. Très pauvre, il sait néanmoins l'art de la belle vie et le pratique, renforçant ainsi ce que nous pressentons bien souvent, à savoir que le bonheur, s'il existe, est au fond de nous et nulle part ailleurs. Fort de ce bardage protecteur, il traverse une vie difficile, parfois cruelle, avec l'âme sereine. Et nous offre le tableau animé d'un pays et de moeurs remarquables, croquées ici sans souci de paraître ni de convaincre.

cosson rome
 
Quel intérêt, quel plaisir ai-je eu à lire ce livre ! Bien écrit, documenté, ouvert, intelligent, sensible. Une vraie réussite sur un sujet, la chute de Rome en 410, qui nous paraît assez lointain. Et qui pourtant a de telles analogies avec la situation de notre vieille Europe et des pays qui la composent, qu'il est bien plus actuel qu'il n'y semble. De plus, il ouvre des parenthèses sur des sujets comme le pardon, la loyauté, le respect de soi, la force et son usage, le courage, la valeur d'une civilisation, etc. qui n'appartiennent pas à Rome, mais sont des marqueurs intemporels de l'humanité.

kennedy questions
 
DK a rédigé ici un manuel bien documenté de la vie sage. Comme Sénèque ou Montaigne, il sait que notre équilibre dépend de nous avant toute autre considération. Pour avoir lui-même supporté des moments sombres, il sait de quoi il parle et ses exemples sont convaincants. Et, sauf erreur de ma part, il me semble qu'il a souvent raison et que ses propositions méritent d'être prises en considération.