Fiches de lectures, critiques de livres, personnelles et subjectives !

pitron metaux rares
 
L'industrie moderne se gave de "métaux rares" qu'il faut aller chercher à grands frais dans la croûte terrestre. Les conséquences écologiques de leur extraction sont fortement négatives pour les pays concernés (Chine, Indonésie, RDC, etc.) et donc pour la planète.
La Chine, qui contrôle directement ou indirectement une part considérable de ces ressources mondiales en minerais rares, en a fait un outil d'appropriation des technologies qui les utilisent et vise au monopole. Cela est plus ou moins su, mais n'a pas suscité des stratégies de défense solides de la part de l'Occident, exproprié de son savoir technologique. Cocu, mais content de payer ainsi peu cher son dernier smartphone ?
Ce sont ces deux sujets que ce remarquable essai, solide et documenté, explore brièvement d'une façon simple et vivante.

adimi richesses
 
Ce très beau livre est le récit, presque historique, de l'aventure vécue par un homme qui créa à Alger une librairie, également maison d'édition et bibliothèque de prêt. Sans un sou, il réunit autour de lui ses amis et se lance. Oui, mais ses amis étaient Camus, Gide, Saint Exupéry, Roblès, Amrouche, Giono, etc., qu'il accouchera souvent de leurs premières œuvres. Une histoire qui est aussi celle d'une Algérie qui se rassemble dans la douleur et qui constitue la toile de fond du roman. Une éclatante réussite littéraire, sensible et parlant d'une langue simple qui va droit au cœur.

kraus salauds
 
Un roman du mal et de sa banalité ? Mais, le mal a-t-il encore besoin d'un roman, encore un ? Celui-ci est noir, très noir, très lourd, implacable. Les salauds sont certes aidés par la fabrique, les fabriques, mais ils auraient fleuri et semé leurs graines sans cela. Les salauds sont partout. Il n'y a qu'eux. Pas d'antidote. Certes, des issues existent pour ne pas sombrer. La folie, par exemple ou une balle dans la tête...Vision romanesque et politiquement correcte d'une humanité sans rédemption, ce livre bien torché, mais racoleur, sonne faux sous son masque soigneusement affirmé de roman historique. Ouvrez les yeux, prenez un verre avec vos amis et vivez dans la chaleur humaine de ceux qui vous entourent. Il n'y a pas que des salauds.