meg saint marceaux
 
 
Ce journal est une merveille, écrit sans souci de romancer. Il l'est à la fois par ce qu'on y apprend sur l'époque (1894-1927) , mais aussi par l'émotion que son auteur nous fait éprouver en nous laissant partager le fil de sa vie, de ses bonheurs, de ses peines et de ses ambitions. Et, pour ceux pour qui la musique a de l'importance, qu'ils sachent que dans son salon eut lieu la première audition de Pelléas et Mélisande, comme ce fut le cas pour une cinquantaine d'autres ! Marguerite de Saint-Marceaux (Meg) jouait à 4 mains avec Debussy et interprétait des mélodies, accompagnée au piano par Fauré ! Son intelligence, son don musical et sa fortune ont fait de ce salon, qui se tenait en saison chaque vendredi, un lieu privilégié d'épanouissement de la musique romantique en transition. Notre chance est que Meg en ait fait un récit détaillé, en mots vivants et sans apprêt.

 
loignon blockchain
 
Sous-titre : "La seconde révolution d'internet"
 
La blockchain (BC) est une technique digitale d'enregistrement et de sécurisation des opérations, sans autorité centrale de contrôle. Elle doit sa notoriété à la création d'une monnaie virtuelle, le Bitcoin. Le succès (partiel !) de cette technique a ouvert la porte à un espoir d'applications nouvelles profitant de ses caractéristiques promises : sécurité absolue et décentralisation totale des opérations et de leur certification. Cet espoir est-il fondé ? La lecture de ce livre, pourtant enthousiaste, fait craindre que ce ne soit pas le cas.

vargas recluse
 
Ce livre est mon premier contact avec cet auteur. Je le quitte assez peu convaincu : long, trop long, beaucoup de psychologie qui me laisse de marbre, une histoire curieuse, mais cousue de gros fil.  Tout cela fait beaucoup. Mais lorsqu'on perçoit mal le parfum de la rose, c'est aussi, peut-être, parce qu'on a le nez bouché ?