dickers disparition mailer
 
 
Il est délicat de parler d'un livre à succès... Disons d'abord qu'on ne s'ennuie pas à sa lecture, portés par une intrigue à tiroirs, dont on peut penser parfois qu'on n'en verra jamais la fin. Mais si l'on est bon public, on se laisse porter dans ce labyrinthe aux multiples passages et autres chausse-trapes, ce qui constitue un jeu amusant. N'a-t-on pas besoin, parfois, de ce genre de passe-temps ?

zweig sommeil
 
 
Je profite de cette fiche pour dire mon très grand respect pour l'oeuvre de Stefan Zweig. Ici encore, au cours de quatre nouvelles, son talent s'exprime sur un sujet qui le révulsait : la guerre de 14-18 et ses effets destructifs directs, mais surtout indirects sur la société et sur les hommes. Quatre récits qui ont chacun leur thème, la perte de la paix de l'esprit et donc du sommeil, l'exil radical qui peut conduire au suicide, la dégradation de l'homme en machine à obéir et à tuer, la banalisation de l'inacceptable. Quatre nouvelles lourdes de l'émotion d'un homme profondément troublé et qui confient à son talent supérieur le soin de nous faire partager cet émoi.

viana
 
Ce petit livre de 120 pages est un régal pour qui aime les jardins et leur architecture ! Il s'agit d'un guide de visite extrêmement bien fait sur un "Palais" de Cordoue en Espagne, le Palais Viana riche de 12 patios, qui fut aménagé du 15e au 21e siècle et dont les propriétaires successifs ont su faire apport sur apport, sans détruire le charme de l'ensemble ni l'oeuvre de leurs prédécesseurs.