neeman avenir
 
Une femme née en kibboutz en Israël en 1960 raconte son existence et le cheminement bien particulier qu'elle a vécus, ou plutôt qu'elle a été contrainte de vivre au coeur de cette utopie. Car le kibboutz ne représente pas seulement un mode d'organisation de la ferme ; il est l'expression concrète d'un rêve d'organisation rationnelle du monde. Et, comme toute utopie, il aura été générateur d'enthousiasme et de  déception.

kepel chaos
 
Sans doute, comme moi, êtes-vous perplexes face à la complexité des événements qui ont lieu depuis près de vingt ans au Moyen-Orient. Perplexes et inquiets aussi, car leur portée est devenue mondiale. Syrie, Liban, Iran, Arabie Saoudite, Yémen, Libye, Irak, Qatar, Palestine, mais aussi Tunisie, Egypte, Algérie sont dans la tourmente, pour ne parler que d'eux. Et quel rôle jouent les grands parrains tels que les USA, Israël, la France, la Russie, entre autres ? Et l'Islam (ou plutôt les Islams), comment interfèrent-ils ? C'est ce que ce livre veut nous aider à dénouer en dégageant d'une analyse historique serrée les lignes de force présentes. La lecture requiert certes une attention soutenue, mais apporte au lecteur un bagage réel pour comprendre une des composantes majeures de notre situation internationale. C'est un document de référence, impossible à résumer brièvement, mais dont quelques points forts peuvent être dégagés.

Zhu Xiao Mei La rivière et son secret
 
Zhu Xiao-Mei est une grande pianiste classique (née en 1949). Elle nous confie ici sa biographie avec réserve et pudeur. Issue d'une famille intellectuelle aisée et donc coupable pour l'idéologie ambiante de l'époque, elle dut sacrifier 10 ans de sa jeunesse et de ses études musicales à Mao et à sa "Révolution culturelle". Vivant comme un chien, affamée, déshumanisée, asséchée, elle survivra grâce à ce qu'elle avait eu le temps de découvrir de la musique, qui restera pour elle comme une lumière au bout du tunnel. A 30 ans, sortie de ce vide, elle réussira grâce à sa volonté, son ascétisme et un peu de chance, à se hisser au rang des plus grands pianistes, sans pour autant atteindre la notoriété qu'elle aurait pu mériter. Heureusement, nous avons ce témoignage et ses enregistrements (et en particulier les "Variations Goldberg" de J S Bach) qui, l'un comme l'autre, nous remuent profondément.